La période des examens approche et c’est toujours un moment difficile pour nombre d’étudiants, collégiens, lycéens qui doivent passer ces épreuves…

En effet, rares sont ceux qui les abordent de manière « cool ». La peur de ne pas réussir pour soi-même et, souvent, pour ses parents entraine des états d’anxiété et de stress qui sont contre-productifs. Et dans la préparation des examens et, bien entendu, le jour des épreuves. C’est pourquoi, il est nécessaire de se préparer psychologiquement et mentalement pour être dans les meilleures conditions de la réussite. La sophrologie, qui a fait ses preuves dans beaucoup de domaines, est une méthode particulièrement adaptée à la préparant sereine des examens.

Des examens stressants

On le sait, dans un monde hyper compétitif et rude, on laisse la place aux gagnants. En France, plus que dans d’autres pays développés, le diplôme est largement valorisé et c’est un passeport pour s’insérer dans le monde professionnel. C’est dire assez que la réussite aux examens comme le baccalauréat et autres concours est porteur d’enjeux importants.
Dans ce domaine, bien entendu, faire une bonne année d’études et bien réviser devrait faciliter la réussite mais cela ne suffit pas à tous. Puis, les épreuves comportent un oral, source de tract et de perte subite de tous ses moyens !

Aussi, de nombreux étudiants, à l’approche de l’épreuve sont envahis par l’angoisse, l’anxiété, le stress et connaissent des troubles du sommeil. Ces états nuisent à la concentration, la mémoire et d’une manière générale réduisent leurs capacités intellectuellesau moment où elles doivent être pleinement mobilisées.

C’est pourquoi, afin de mieux se préparer aux épreuves, il faut remobiliser ses capacités. Pour le faire, certains recourent à de mauvaises solutions mais il existe de bonnes solutions comme la sophrologie. C’est ce que nous allons voir.


Les mauvaises solutions pour se préparer

En la matière, certains étudiants ont recours à des anxiolytiques. Ces derniers ne sont pas indiqués en raison d’un risque de dépendance et/d’effets secondaires. Sur cette question, une étude de l’institut de sondage français, OpinionWay souligne la place du stress chez les étudiants. Ainsi, six étudiants sur dix (dont une moitié de lycéens) déclarent souffrir de troubles du sommeil et qu’un grand nombre d’entre eux consomment pour s’en sortir des anxiolytiques

D’autres choisissent pour se détendre la cigarette et/ou le cannabis censés évacuer le stress. C’est encore là une mauvaise solution car on connaît les ravages du tabac sur la santé et les risques d’accoutumance de la drogue. De plus, l’effet ressenti comme déstressant de ces substances est de courte durée voire illusoire.

Enfin, se répand l’utilisation abusive de psychostimulants normalement réservés aux étudiants atteints du syndrome du trouble de l’attention et de l’hyperactivité(TDAH). Dont les effets secondaires ne doivent pas être sous-estimés.


La sophrologie aide l’étudiant, collégiens, lycéens à se préparer aux examens

Parmi les alternatives douces à la préparation aux examens, la sophrologie s’avère être l’une des méthodes de gestion du stress et de préparation mentale particulièrement prisée par les étudiants. On rappelle rapidement que la sophrologie, basée sur la méditation et la relaxation, a fait ses preuves et que les neurosciences ont récemment démontré l’efficacité de ses méthodes.

Pour ce qui concerne précisément les épreuves d’examens, la sophrologie va préparer mentalement les candidats. Ceci, en mieux gérant le stress et en leur redonnant toutes les capacités mentales pour affronter tant les épreuves écrites qu’orales. Plus précisément, elle permet d’apprendre à se concentrer pour réviser, de renforcer la confiance en soi et en ses capacités et de mieux gérer son mode de vie notamment le sommeil, l’alimentation et la manière de récupérer.

Enfin, on peut raisonnablement penser que les effets positifs des séances desophrologie mises en œuvre pour la préparation aux examens se poursuivront au-delà des épreuves. La capacité de mieux gérer son stress et la réussite à l’examen renforceront chez l’étudiant la confiance et l’estime de soi. Un atout pour l’avenir. Par ailleurs, pour les étudiants sujets à des états fréquents de stress, il est conseillé de poursuivre des séances de sophrologie pour lutter contre ce dernier et affirmer ses potentialités de développement personnel.

 

Voici quelques exercices à faire pour se détendre

• La Respiration abdominale : Un ballon qui se gonfle et se dégonfle…

Posez  les mains sur votre ventre pour vous reconnecter à votre respiration et sentir les mouvements du ventre
1 • Inspirez par le nez en gonflant votre ventre
2 • Expirez par la bouche, lentement, en rentrant votre ventre, sans forcer et progressivement, videz bien l’air.
Plus l’expiration est longue, plus vous allez sentir la détente
3 • Imaginez un ballon qui se gonfle et se dégonfle pour vous aider à faire l’exercise
4 • Quand vous maitrisez le mouvement avec la respiration, vous pouvez ajouter la visualisation : En inspirant vous imaginez vous remplir d’oxygène et de calme, en expirant vous expulsez vos pensées négatives et votre stress…
Vous pouvez vous exercer debout, assis ou allongé.

 

• La cohérence cardiaque

Vous pouvez trouver des applications pour faire de la cohérence cardiaque, cette technique vous permettra de réguler votre respiration
de retrouver calme et détente en quelques minutes en équilibrant le système nerveux autonome, La cohérence cardiaque provoque un sentiment d’apaisement et de calme intérieur.

Voici 2 références :
• RespiRelax +
https://itunes.apple.com/fr/app/respirelax/id515900420?mt=8tre ven

• Cardio Zen
https://itunes.apple.com/fr/app/cardiozen-la-cohérence-cardiaque/id593054863?mt=8


• La Respiration avec rétention d’air

Reprendre l’exercice de respiration abdominale mais en rajoutant un temps de Rétention d’air :
Inspirez lentement par le nez, bloquez l’air pendant 3 secondes puis expulsez cet air en soufflant un grand coup par la bouche.
Pour aller encore plus loin : Vous pouvez faire la respiration en carré :
La respiration carrée se pratique en 4 temps égaux :
temps d’inspiration + temps de rétention d’air + temps d’expiration +temps de rétention.
3 secondes pour chaque temps pour commencer et ensuite vous pourrez augmenter les temps en observant vos ressentis, cela doit être facile et sans crispation.

Faites des pauses “RESPIRATION” pendant vos révisons
Concentrez vous sur votre respiration
, cela vous permettra de ne pas vous disperser mentalement et de calmer votre stress
Vous pouvez également consulter une sophrologue pour avoir un accompagnement personnalisé.
A noter, que les séances de sophrologie peuvent se faire individuellement comme en groupe.